Featured Posts

Fête de Sainte Sybille - Gages

October 10, 2016

 

Oh ! Merveille en ce 9 octobre où toutes les quatre nous sommes parties pour la messe solennelle de 10h00 au Château de Gages en l’honneur de sainte Sibille de Gages avec la Fanfare de Brugelette

Le soleil étant présent la célébration a lieu en plein air dans le parc du Château.

Monsieur le Comte et Madame la Comtesse Ferdinand de Lichtervelde, nous ont accueillis dans ce magnifique écrin de verdure en pleine campagne, pleine de silence et quel silence ! Pas besoin de « sono »pour entendre les lectures et l’homélie du Doyen.

A l’issue de la célébration, le verre de l’amitié est offert dans une salle du Château. Une première pour les sœurs de Chièvres dont j’ai eu la grâce de profiter.

 

Sybille naît au château féodal de Gages vers la fin du 12ème siècle ; elle était fille du seigneur Gilles de Gages ; nous ne connaissons pas l’identité de sa mère. Sybille parlait et écrivait couramment le latin et, « très instruite en belles lettres » versifiait avec talent. Elle souhaita être admise parmi les Chanoinesses du Chapitre noble de Sainte-Waudru, à Mons ; elle y entra en 1211 et y restera sans doute jusqu’en 1227. Elle obtint alors un canonicat au chapitre noble de Sainte-Gertrude, à Nivelles. Dans ces deux lieux, Sybille poursuivra l’étude des langues romane, allemande et latine. Mais Sybille souhaitait une vie plus retirée et davantage marquée par la pauvreté évangélique, ce qui la conduira dans une communauté féminine de l’ordre de Citeaux : l’abbaye d’Aywières, entre Wavre et Nivelles. Sybille meurt en 1250 et fut ensevelie dans l’église abbatiale. En 1611, l’abbé d’Aulne Henri de Velpe, dont relevait la communauté d’Aywières, procéda à l’élévation des reliques de Sybille en présence de l’évêque de Namur, Mgr François Buisseret, qui avait procédé à l’examen des restes et avait autorisé de vénérer comme bienheureuse celle à qui il donna lui-même des marques de vénération et de respect. La fête de sainte Sybille se célèbre le 27 juin et l’on commémore le 9 octobre la découverte miraculeuse de son tombeau. Les reliques de sainte Sybille sont conservées en l’église d’Ittre. L’église de Gages, quant à elle, conserve dans une châsse un os long (humérus droit) de la sainte.

 

Présentation réalisée à partir du livret : Louis MAHY, Sainte Sybille de Gages – Sa vie, ses miracles, d’après un manuscrit de Dom Clément, abbé d’Aywières en 1632

Please reload

Butembo - Notre Archevêque François Xavier

June 17, 2014

1/1
Please reload

Recent Posts

April 9, 2020

April 9, 2020

Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Communauté francophone des Soeurs Servites de Marie

© 2015 by Wix. Servite's Community

Webmaster: Emilie Nisolle.