Featured Posts

Mars 2016 - Oeucuménisme

En ce mois du Carême et du Printemps, ajoutons une nouvelle fleur à notre rubrique « Œcuménisme », en partageant le témoignage d’une sœur moniale dominicaine sur son expérience de vie œcuménique.

L’apôtre Paul écrivait aux Romains (1,11-12) : « J’ai un vif désir de vous voir afin de vous communiquer quelques dons spirituels pour vous affermir ou plutôt nous réconforter ensemble chez vous par la foi qui nous est commune… » Ces paroles nous incitent à une rencontre renouvelée entre frères et sœurs chrétiens, une rencontre réciproque et sincère.

L’Eglise est le corps du Christ dont nous sommes les membres et Lui la tête. Dans ce corps la grâce se répand de la tête à tous les membres par le Baptême et l’Eucharistie, les rassemblant dans l’unité la plus profonde. Alors comment aimer Jésus sans aimer   l’Eglise, son Epouse qui ne fait qu’un avec Lui. Qu’en est-il de ces Eglises qui confessent Jésus Christ et ne sont pas unies ?

Il apparaît que l’expérience monastique d’Orient et d’Occident forme comme un pont de fraternité où l’unité vécue resplendit davantage que dans les dialogues entre les Eglises. Thomas Merton moine cistercien en était convaincu : «  Si j’unis en moi, disait-il,  les pensées et la piété des chrétiens d’Orient et d’Occident,  des Pères grecs et latins, des mystiques russes et espagnols, je prépare en mon âme la réunion des chrétiens séparés. »

Contempler le Christ et prier sont des fondements pour  notre marche œcuménique. Le labeur quotidien avec le Seigneur, l’offrande d’amour qui conjugue au fil des jours l’action de grâces, la communion et la souffrance sont les étapes de cette marche. Nous vivons cela dans nos rencontres quand nous célébrons la Cène ou l’Eucharistie sans communier ensemble à la même table.

Chaque groupe chrétien est ainsi appelé à approfondir sa foi dans sa propre tradition, à réformer ce qui chez  lui doit être réformé, à monter vers le Seigneur jusqu’où s’arrêtent les murs de nos séparations.

Disciples de Jésus, habités par son Esprit depuis notre baptême, gardons confiance et courage. Nos pas vers l’unité, parfois modestes ou même invisibles, seront transfigurés par Celui qui a prié : « Père, qu’ils soient un pour que le monde croie » !

 

                                                                                        Sœur Marie Raphaël Fradet

Please reload

Butembo - Notre Archevêque François Xavier

June 17, 2014

1/1
Please reload

Recent Posts

April 9, 2020

April 9, 2020

Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Communauté francophone des Soeurs Servites de Marie

© 2015 by Wix. Servite's Community

Webmaster: Emilie Nisolle.